La loi consommation ou loi Hamon a fait couler beaucoup d’encre, nombre de changements sont à noter notamment au niveau de l’assouplissement des résiliations d’assurances. Quels impacts pour les consommateurs ? Que faut-il retenir de cette loi ?

Les assurances affinitaires 

Les assurances dites affinitaires ou plus communément appelées extension de garantie couvrent toutes types de produits multimédia ou électroménager contre les détériorations, les pannes, le vol ou encore la perte et l’oxydation comme SFAM.

La FG2A (Fédération des garanties et assurances affinitaires) donne la définition suivante de l’assurance affinitaire : « Garantie d’assurance, d’assistance ou de service d’accessoire en lien avec l’univers d’un produit ou service distribué par un distributeur non-assureur et qui n’est pas le motif principal d’achat du client ».

La loi consommation

La loi Hamon veut offrir une plus grande liberté au consommateur en lui permettant notamment de résilier son contrat d’assurance au bout d’un an et sans motif préalable. Elle propose ainsi une protection contre les multi-assurances, c’est-à-dire le fait de cumuler les assurances pour un même bien ou produit.

Cette loi a aussi fait l’objet d’une augmentation du droit de rétractation qui passe de 7 à 14 jours. À noter, que nous vous permettons de prendre un temps de réflexion encore plus long, notre délai de rétractation étant de 30 jours à la date de signature du contrat.

Bien entendu la loi consommation comporte bien d’autres volets comme les assurances auto par exemple.  En ce qui concerne les impacts sur les assurances affinitaires, ils sont uniquement centrés sur le consommateur et la mise en concurrence.